Hébergements


Suivre le chemin vers Saint-Jacques de Compostelle, c’est bien sûr marcher, avancer, progresser le long d’une ligne faite de sentiers, routes et balises. Mais c’est aussi prendre le temps de s’arrêter pour se restaurer et se reposer. Quelques marcheurs choisissent de passer la nuit sous tente ou à la belle étoile quand le temps le permet, mais la plupart préfèrent poser leur sac dans les hébergements qu’on trouve tout au long du trajet. Ce sont souvent des lieux de rencontre avec d’autres marcheurs, mais aussi avec les personnes qui les accueillent. Ils sont propriétaires de chambres d’hôtes ou d’une alberge, en Espagne, hospitaliers bénévoles dans un gîte communal, fermier ou retraité qui ont une chambre ou un mobilhome à proposer aux pèlerins. Certains ont fait le trajet jusque Saint-Jacques de Compostelle, parfois plusieurs fois. Avec ce livre, j’ai voulu garder trace de quelques-unes de ces brèves et belles rencontres d’un soir que j’ai faites entre Vézelay et Saint-Jacques de Compostelle en 2018 et 2019.