« Vos haïshas sont inspirants !  Ils me connectent assez vite vers toutes sortes de pensées intimes ou poétiques.  Parfois, j’avais l’impression de résoudre une énigme avant de laisser filer mon esprit dans la photo.  Donc, j’aime ce pouvoir hypnotique de l’haïsha. »

« Magnifique et à méditer encore longtemps !! »

« J’ai eu beaucoup de plaisir a lire ton livre , une très belle coopération , très émouvant et paisible. Bravo. »

A l’origine de ce recueil « En vase clos », le regard croisé de deux artistes résidant à Chaumont-Gistoux (Brabant wallon), une poétesse et un photographe. Durant une année de pandémie, depuis mars 2020, Carmelina Carracillo a créé des haïkus et des tercets au cours de balades méditatives près de chez elle. De son côté, Yves Lobet a capturé des images chez lui et lors de longues promenades solitaires dans les environs.
Le « haïsha », haïku-photo, est la forme moderne du haïga qui, au Japon depuis le 17e siècle, allie haïku et peinture sur un même support. Le haïku est une forme de poésie brève. Il est animé par la joie et la mélancolie face à l’impermanence, par l’amour et la compassion pour tous les êtres vivants. Il célèbre le présent, l’union du monde vivant avec l’intime en soi. Il en appelle à la méditation sur les saisons, la nature, la condition humaine, à l’autodérision.
Dans cet ouvrage, photo et haïku se mettent ensemble au service de cet état d’esprit, cherchant à capter l’instant dans sa part imprévisible, insolite, anodine, unique. En filigrane, se perçoit la grâce rendue aux choses proches, belles, bonnes, drôles, justes, simples, fortuites. En toile de fond, le confinement aux effets sur la raison, les rituels, les sentiments, les relations avec soi-même et avec les autres.
Mai 2021

Quelques extraits:


Prix : 22 €
Le livre sera bientôt disponible en librairie. Entretemps, n’hésitez pas à nous contacter si vous désirez un exemplaire:
Carmelina Carracillo: Carmel.carracillo@hotmail.com
– Yves Lobet: ylphoto@lobet.eu